Vous êtes ici

Habiter Mieux

Suite à son OPAH de 2008-2012, la collectivité s’est engagée dans le programme national « Habiter Mieux », permettant aux habitants de bénéficier de primes dans le cadre de travaux visant à l’amélioration de leur performance énergétique.

La Communauté de Communes met en place une aide forfaitaire aux travaux (rénovation thermique, lutte contre l'habitat indigne et autonomie des personnes) qui peut être apportée aux propriétaires ou occupants éligibles aux aides de l'ANAH.

 

Qui contacter pour déposer un dossier ?

Pour toute question sur ces dispositifs et les critères d’éligibilité, prendre contact avec SOLIHA (ex-PACT) Cantal.

SOLIHA (Solidaires pour l’habitat) Cantal
9 Avenue Aristide Briand
15 000 AURILLAC
Tél : 04.71.48.32.00

 

Le Programme Habiter Mieux est le volet social du plan de rénovation thermique annoncé par le Président de la République.
Il vise à rénover 500 000 logements par an d'ici 2017, dont 50 000 dans

 le cadre de ce programme.

3 Objectifs:

-Social: il s'agit d'améliorer le confort thermique des logements et de lutter contre la précarité énergétique, de réduire les charges qui pèsent sur les ménages

- Environnemental: il s'agit de réduire les consommations énergétiques pour lutter contre le dérèglement climatique. Avec près de 44% de la consommation finale d'énergie du pays et 23% des émissions de gaz à effet de serre, le bâtiment est le secteur le plus énergivoire. Le Grenelle de l'environnement a fixé les objectifs suivants pour ce secteur: d'ici 2020 réduction de 38% des consommations énergétiques et de 50% des gaz à effet de serre.

- Economique: il s'agit de structurer et de renforcer la filière de rénovation énergétique, intenseive en emplois non délocalisables. La rénovation de 500 000 logements induits la création ou le maintien de 75 000 emplois directs et indirects.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, l'Agence Nationale de l'Habitat et l'Etat proposent des aides exceptionnelles. Celles-ci couvrent une partie très significative de vos dépenses. Par ailleurs, le public éligible a été très sensiblement élargi:

* 45% des propriétaires qui occupent leur logement peuvent y prétendre, compte tenu du relèvement important des plafons de revenus dans certains territoires, cette proportion s'élève à 70%.

* Aux propriétaires bailleurs, il s'agit de prendre en compte le "couple loyers-charges" auquel de nombreux ménages locataires ont des difficultés à faire face et de valoriser leur patrimoine.